Cette semaine je vous accueille avec un thème qui me paraît intéressant. C’est celui de la préservation de l’environnement.

L’autre jour, j’étais fortuitement assis devant ma télévision lorsqu’un documentaire était diffusé sur la question du rechauffement climatique. Je me suis une fois encore rendu compte de l’ampleur du phénomène et de l’impact négatif des habitudes des hommes sur l’environnement. Il a été dit que si l’on n’y prend garde la terre ne serait plus habitable à terme. Alors, si l’activité humaine doit mettre en péril l’intégrité de notre planète, pourquoi ne pas songer à la préserver maintenant.

Deux jours plutard c’était les nigérians qui ne voulaient plus de crocodiles dans leur pays. Figurez vous que ces sauriens sont l’objet d’une extermination systématique à cause de l’industrie de la maroquinerie. J’ai appris que dans cinq ans il ne resterait plus de sauriens au Nigeria. La biodiversité serait mise à mal.

Le problème c’est qu’une grande partie de cette dévastation à pour destination l’Europe et les Etats-unis. Alors je crois que nos amis occidentaux qui nous parle de biodiversité, équilibre des écosystèmes, dévéloppement durable et autres doivent songer à réfuser les fruits de la contrebande.

Bon! Enfin, pour moi c’est juste une question d’éthique.

Pour cette semaine, chers amis je vous invite tous à penser « vert » et pourquoi pas « bleu ».

Bonne semaine à tous! 

MOOVSOCIAL RESPONSIBILITY 

L’acte posé par MOOV-CI me donne, une fois encore, l’agréable occasion de parler de la responsabilité sociétale des entreprises ivoiriennes dans la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

Porté par le souci de soutenir les initiatives allant dans le sens de la préservation de la nature MOOV c’est mis dans le moov de ces défis et enjeux. L’opérateur de téléphonie mobile et de ses services associés à récemment offert à l’office ivoirien des parcs et réserves de Côte d’Ivoire (OIPR) deux véhicules de types 4×4. Ces véhicules devraient permettre une mobilité plus accrue des gardiens des parcs et réserves de Côte d’Ivoire.

L’environnement est notre bien commun à tous. Sa préservation nous incombe tous. Encore que les entreprises de grande taille et surtout celles émettant des gaz à effet de serre doivent être beaucoup regardante du côté de leurs déchets industriels. En Côte d’Ivoire, la SIR, le PAA, le PASP, Entreprise KUYO SARL, SOTACI, SATOCI, CHIM COLOR, YARA WEST AFRICA, UNILEVER pour ne citer que celles-là, doivent non seulement réduire leurs émissions de CO2 mais aussi contribuer de manière significative à l’émergence d’une société plus responsable vis-à-vis de la nature.

J’oubliais ! J’espère aussi que la construction des pipelines se fait dans le respect des normes environnementales généralement admises. Les joints de connexion des tubes devraient être de bonne qualité sinon nous courons le risque d’une catastrophe écologique d’ici quelques années.

Félicitation MOOV ! Reste dans le moov d’un environnement sain ! De toutes les façons t’a raison. Si nous ne vivons pas à l’aise, qui va être dans le moov ? Grand Merci à M. Ahmed CISSE DG de MOOV-CI